Charles LE HYARIC

 

Charles Le HYARIC

Charles Le Hyaric, diplômé à la fois de l’école Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’Esag Penninghen est défendu notamment par la galerie Papillon. Il a présenté ses sculptures et installations monumentales play blackjack online for real money lors de plusieurs expositions collectives et personnelles comme à la Galleria Continua, aux beaux-arts de Riga ou encore auprès de la fondation Salomon où on lui a consacré une exposition personnelle en septembre 2018.

Son travail est un laboratoire qui se joue du vivant, il mime poétiquement l’univers et paraît à la fois évident pour la forme et en même temps insaisissable. Lorsque l’œuvre prend l’apparence d’une installation, le lieu dans lequel elle existe est inscrit dans le processus de création. On peut parler d’expérience sensorielle, les sens étant directement mis à contribution, le corps est confronté à l’espace, la vue, l’ouïe et l’odorat. Son travail tente d’échapper aux frontières afin de créer sa propre cosmogonie. Il se veut dense, riche, généreux, mobile, aérien parfois éphémère mais il souhaite essentiellement incarner la notion d’”être” là où le temps n’existe pas… ?

Quel que soit le médium, qu’elle que soit la technique, le support, le lieu, pour lui c’est toujours la même intention : célébrer la matière qui s’inscrit dans l’espace et dans le temps. Pour reprendre la formulation d’Ann Hindry, il s’agit “d’une œuvre plastique comme un chant du monde”.

 

Les Métamorphoses, 2018