Margaret MANN


Margaret Mann s’est passionnée pour l’Afrique dès l’adolescence à travers les récits d’explorateurs du Dr David Livingstone et les léproseries du Dr Albert Schweitzer. Les écrits de Karen Blixen, femme de lettres danoise, lui sont une révélation immédiate : c’est par le roman Out of Africa, adapté en film, que Margaret Mann découvre la vision d’une femme exprimant un respect et un profond attachement au continent africain et à son peuple ; une perspective qui se distingue largement des images usuelles de pauvreté, de conflits incessants et d’esclavage…

Chacun de ses voyages se résume alors online blackjack casino à cette expérience, vécue avec la même intensité profonde : la conviction de suivre les empreintes de nos ancêtres, puis l’impression de revivre les premiers matins du monde…

Margaret Mann tente de saisir ces sentiments en photographiant des modèles qui restent les dépositaires de cette énergie, entourés des éléments végétaux symbolisant la nature qui a assuré notre survie tout au long de ces 2 800 000 millions d’années… L’empreinte de nos premiers pas reste gravée sur cette terre africaine.

Ces images nous invitent à ressentir l’âme humaine dans sa grâce universelle. Quelle que soit l’évolution de l’Afrique, Margaret Mann nous convainc qu’elle ne pourra jamais occulter cet héritage dont nous sommes les descendants.