Xavier SPATAFORA

SPATAFORA

Après avoir exploré de nombreuses techniques, c’est à partir d’affiches arrachées en couches successives que Xavier Spatafora travaille aujourd’hui. Sur le verso, là où l’on devine la trace du mur, il dessine au Bic noir les formes d’animaux en voie de disparition, des fruits de la nature, des mains tendues, des poings fermés. Le style est hyper-réaliste, pourtant l’image semble fantomatique. Dire la hantise du temps, l’impression de périssable de nos existences, de ce qui nous entoure, enfermer dans les plis et les strates, par dessus l’usure, la force de notre empreinte, de l’empreinte de l’artiste.